Un lieu féerique tout comme la rue qui mène au sentier, après avoir longé la bananeraie qui de l’habitation Josephine, déjà un émerveillement en soi. Des arbres gigantesque empêchent au rayons du soleil de pénétrer et on a vite l’impression d’être sous une serre géante. Après 5 minutes de descente assez raide apparaît enfin la rivière Saint Louis, aux eaux chatoyantes tantôt plutôt bleu dense, tantôt vert émeraude. Quelques rayons de soleil flirtent de ci de là. L’endroit est mystérieux et il est interdit de s’y baigner en raison des tourbillons. Il est préférable de choisir un des petits bassins plus en aval, seulement fréquentés par les poissons et les anguilles.
L’accès à cette chute est indiqué par des panneaux, ce qui en fait un site assez fréquenté. Accès : prendre la route du Morne Savon à gauche de la stèle Delgrès. La route fait un virage à 90° à droite, prendre alors à droite (Morne Savon) puis tout de suite à gauche (route de la Joséphine) et continuer sur 1.2 km. Laisser son véhicule à coté du carbet et au toit de tôle rouge et continuer à pied.


Leave a Comment