Les sentiers de Terre-de-Bas permettent la découverte d’espèces assez rares. Les différences d’altitude et d’exposition favorisent une végétation semi-humide (mésophile) et une autre sèche (xérophile).
Les bois d’ébénisterie (courbaril, poirier, merisier) y sont très nombreux et on traverse même des bosquets de bois d’Inde, très prisé par les charpentiers de marine car il est imputrescible.
Ces balades se font sous des frondaisons qui protègent du soleil et accueillent une faune avicole bruyante.
Avec un peu de chance, vous ferez connaissance avec une variété de couleuvre de couleur marron, qu’on ne trouve qu’ici et près du fort Napoléon de Terre-de-Haut, et, sur les traces plus sèches, vous rencontrerez quelques iguanes se dorant au soleil. Emportez de l’eau et de la crème solaire et surveillez l’heure, le dernier bateau n’attend pas. Pensez au retour, Si vous avez le temps pas de problème, sinon la première voiture qui passera vous ramènera à votre point de départ.

Belles vues sur Terre-de-Haut
Terrain rocheux (chaussez-vous bien), faites attention aux mancenilliers par temps pluvieux. Niveau 2, longueur 2,lkm (avec un dénivelé de 240m). Départ au milieu de la route des mornes, balisage bleu.

Trace des falaises
La plus longue et la plus belle, pour sa vue sur la Guadeloupe.
Niveau 2, longueur 7km (dont 3 sur route goudronnée), 240m de dénivelé, durée 3h.
Départ plage de Grande-Anse
Arrivée à Petites-Anses, balisage jaune

Trace du Morne
La plus sèche. Traversée de la forêt xérophile, riche en bois d’Inde. Nombreuses ruines d’anciennes habitations.
Niveau 2, longueur l,7km, 180m de dénivelé, durée 45min.
Départ route du Nord
Arrivée Petites-Anses, balisage orange

Boucle de Terre-de-Bas
Marche de 2h30 (7km) au départ de Grande-Anse, combinant balade côtière, ascension de crête (on contourne le sommet du morne Sec) et pause au bord d’un étang.
Randonnée décrite dans le TopoGuide (PR »49)


Leave a Comment