By / 2nd décembre, 2013 / Actu, Culture / No Comments

Paris, centre névralgique de la culture française, et antillais, accueille l’humoriste et comédien, Patrice Kancel, dit Pat pour son nouveau spectacle Sa ki taw… Pa taw…2.
Coup de projecteur sur une comédie bien de chez nous qui a fait le grand saut jusqu’à la scène parisienne.

Rendu célèbre par son duo «Jak and Pat», Patrice Kancel sera les 13, 14 et 15 décembre, au théâtre Traversière, pour présenter sa nouvelle pièce, Sa ki taw… Pa taw… 2.
Voilà maintenant deux ans que nous ne l’avions vu dans la capitale, depuis les 20 ans de Jack and Pat à l’Olympia. De retour avec toute sa troupe, il cède finalement aux attentes du public, qui depuis 8 ans et la première Sa ki taw… Pa taw… réclamait une suite. Ainsi, Chris et Prosper, Albertine et Roger reviennent pour le second volet.

Ce pourrait être une pièce d’actualité basée sur une thématique de société : raviver la flamme dans la vie de couple. Le pitch : Pour sauver son couple, une femme crée un triangle amoureux en intégrant officiellement son amant à son ménage, créant de fait un ménage à trois.

Cette pièce pourrait être estampillée made in Guadeloupe. Chris est des Abymes, c’est une mère de famille non professionnelle mais qui adore le théâtre. Le second volet repose d’ailleurs sur elle. Prosper est un boute-en-train, et incarne également le beauf de l’histoire. Il a des prétentions dont il n’a pas les moyens… Il oscille entre gaucherie et ridicule. Patrice joue quant à lui le rôle du mako, ce gars qui aime sa femme, mais qui ne peut délaisser son ami.
Une mise en scène dynamique pleine de clins d’œil à des situations bien de chez nous, portées par des comédiens généreux. Humour et plaisir garanti.

Souhaitons à Patrice Kancel de réitérer le même succès avec ce second volet de Sa ki taw… Pa taw, prouvant au passage que la capitale parisienne peut être une planche de salut pour le théâtre antillais.


Leave a Comment