By / 8th mai, 2014 / Actu, Culture / No Comments

Quelques mois après Henri Debs, c’est aujourd’hui Eric Brouta qui s’en va rejoindre les défuntes étoiles du zouk. Chanteur vedette des années 80/90, l’auteur de “Téléphone” aura jusqu’au bout lutté contre un cancer du poumon.

Né le 10 novembre 1961 il entame sa carrière musicale en 1977 où il est batteur au sein d’un petit groupe de reggae nommé Smoke.
Quelques années plus tard, c’est aux côtés de Francky Vincent qu’il s’illustre, dans Tabou n°2, mais aussi avec les Vikings de la Guadeloupe, et surtout Expérience 7 avec lequel il interprète sa première chanson qui est un succès et qui fait le tour de l’Afrique: Mwen ké déviré.
De collaboration en réalisations avec de grands noms de la musique antillaise, Frédéric Caracas, Luc Léandri, Eric Brouta aura notamment fait partie des artistes invités par Jacob Desvarieux sur la mythique scène du Zénith de Paris à l’occasion du concert anniversaire du Grand Méchant Zouk. Durant ces deux soirs, Brouta enflamme les milliers de personnes présentes, en interprétant « Nadia (mété-w an kontakt) » et l’indémodable « Téléphone ».
Il laisse derrière lui une génération de nostalgiques qui entretiendront sa mémoire.

Visionner le clip Téléphone 


Leave a Comment