By / 25th décembre, 2013 / Agenda / No Comments

Une fête culturelle et religieuse

CarnavalHistoriquement, le carnaval a été introduit en Guadeloupe par les colons au XVIIème siècle pour faire la fête avant de se restreindre au moment du carême. Progressivement, les esclaves furent autorisés à y participer. Ils purent intégrer certaines de leurs traditions. Ils pouvaient ainsi représenter leur servitude, et même se moquer de leur maître jusque dans certaines limites. Aujourd’hui encore, l’histoire de la Guadeloupe relative à la traite négrière reste toujours très présente, à travers l’utilisation du fouet que l’on fait claquer non plus sur la peau mais sur le bitume.

Les préparatifs du carnaval

En Guadeloupe les premiers mouvements carnavalesques débutent véritablement après l’Épiphanie. Avant les jours gras, on assiste à de très nombreux défilés en particulier le dimanche. Ces défilés de masques constituent pour certains jeunes, un moyen d’arrondir leur fin de mois en dansant et chantant de porte à porte ou en arrêtant les automobilistes.

Carnaval

Les communes les plus peuplées, Pointe-à-Pitre et Basse-Terre, constituent les principaux centres d’attraction carnavalesques. Des concours y sont organisés (élection du roi et de la reine du carnaval, du meilleur groupe, de la meilleure musique, du meilleur costume, etc) et mettent notamment à l’honneur la reine du carnaval, qui trônera fièrement en tête des défilés tout au long des jours gras.

carnaval4

Suite du dossier

1 – Origines & Signification
2 – Une fête culturelle et religieuse
3 – Masques et groupes
4 – Carnaval 2014 en Guadeloupe : le programme


Leave a Comment