Green attitude : la marche des Roches Gravées

EXPÉRIENCE « NATURE » Les îles de Guadeloupe sont le terrain de prédilection des randonneurs. De tout l’archipel, l’île de la Basse-Terre est sans doute le joyau le plus verdoyant. Avec ses 205 km de sentiers et traces protégés et balisés par le Parc National de Guadeloupe, les amateurs de marche et randonneurs confirmés, pourront

0 commentaires

Le Fétou Kréyol | Trois Rivières

Face à l’embarcadère, une table un peu plus sophistiquée que la moyenne, en dépit du cadre très banal. On parle ici de “cuisine créole évolutive”. Excellent poulet à la vanille et sa purée d’ignames. Le poisson à la citronnelle mérite aussi le détour. En dessert, savoureux flan au coco nappé de son velouté de mangue.

0 commentaires

Les cocotiers | Trois Rivières

Un restaurant chaleureux juste en face de la plage de Grande Anse. Dans un décor de bambou on goûte tous les classiques créoles, des ouassous à la nage à la brochette d’espadon. Entrées et plats copieux servis dans une ambiance musicale, créole bien entendu. Menus de 16€ à 25€ Soirées dansantes à thèmes plutôt en

0 commentaires

Blue Caraïb | Trois Rivières

Si le chef ne donne pas de fantaisie à la carte, il concocte de très honnêtes plats locaux, à l’image de son court bouillon de daurade coriphène ou ses colombos de viande locale. Jolie terrasse bleu et jaune, très bien à midi pour l’animation de la vue sur mer, parfaite au dîner pour la fraîcheur

0 commentaires

Total Végétal | Trois Rivières

Végétariens et carnivores affluent en masse pour dévorer les pizzas maison, que l’on compose soi-même et que l’on garnit à volonté sans supplément de prix. De la petite pizza (7,6€) à la familiale (15€), succès assuré. Également des grillades, brochettes, sandwichs et, à midi, des plats à emporter. 3 rue du Général Delacroix – Trois

0 commentaires

Profitez d’une piscine d’eau thermale

Des bains municipaux version guadeloupéenne, qu’il vous faut absolument essayer. Il existe deux eaux minérales en Guadeloupe. L’une est captée à Matouba, sur le versant occidental de la Soufrière, l’autre à Dolé, au sur du massif volcanique. L’eau de Dolé jaillit à une température d’environ 35°c. Quelques dizaines de mètres avant l’usine, un bassin de

0 commentaires
Randonée | Passion Guadeloupe

Sentier de l’Acomat | Trois Rivières

Une excursion superbe, émaillée de points de vue saisissants sur les Saintes et sur la Dominique, qui parcourt une forêt semi-humide, une rareté pour un littoral guadeloupéen. Le sentier part de l’anse Duquéry et rejoint le parc des roches gravées en suivant le littoral sur prêt de 2km. Un figuier “maudit” géant donne le ton

0 commentaires

Sentier de la Grande Pointe | Trois Rivières

Cette balade de 3h AR (2,5km) le long du littoral de Trois Rivières à l’avantage de réunir plusieurs attraits : on y découvre des témoins de l’histoire amérindienne, du patrimoine militaire et sucrier ainsi qu’un superbe voyage côtier. Départ au terminus de la route menant à l’anse, Grande Ravine. Au cap de la Grande Pointe,

0 commentaires

Plage de Grande-Anse | Trois Rivières

Séparé de la route par un cordon de raisiniers et de cocotiers et de cocotiers, le sable noir de Grande Anse s’étend sur 500m. La plus belle plage du sud de Basse Terre. C’est aussi l’une des seules! Les pentes abruptes du volcan n’ont pas laissé beaucoup de sédiments sur les côtes. Panorama sur les

0 commentaires

Maison de la banane

Une bananeraie familiale sans commune mesure avec la plantation Grand Café. Visite d’environ 2h très agréable avec en toile de fond les Saintes. Douceur de la banane offerte en fin de visite, à la boutique de souvenirs… Domaine de l’Etang. La Regretté Accès : prendre la D8 (dir LA Regretté) puis la N1 (dir. Pointre

0 commentaires

Kananga (la voie des graines)

La nature tropicale foisonne de graines de toutes les formes et de toutes des couleurs. Les boutiques de souvenirs en vendent des boites pleines. En venant ici, vous rencontrerez directement Pipo, le chasseur de graines, artiste à ses heures, qui est l’instigateur de cet artisanat. On visite son atelier librement. Pour le jardin botanique spécialisé

2 comments
Parc archéologique des Roches gravées | Passion Guadeloupe

Parc archéologique des Roches gravées

La Guadeloupe possède la plus forte concentration de roches gravées (pétroglyphes) de toutes des Antilles. Dans ce chaos de roches volcaniques noyées sous une végétation luxuriante, on pourrait passer devant le visage d’un chez cacique sans même y prêter attention, si quelques anneaux ne retenaient notre attention. Ce parc de 1ha recèle une vingtaine de

0 commentaires
Trois Rivières | Passion Guadeloupe

Présentation de Trois Rivières

Aidé par ses reliefs et la proximité du volcan, le bourg a échappé au béton. Les rues sinueuses du centre ville et des faubourgs sont principalement bordées de maisons modestes, souvent en bois et d’inspiration coloniale. Le place de l’église concentre l’essentiel de la vie sociale : église, arrêts de bus, ainsi que l’office du

0 commentaires

Table d’hôte de la Gribelière

Une ode au terroir guadeloupéen, dans un lieu chargé d’histoire. La cuisine occupe le rez-de-chaussée de la maison du “géreur” (celui qui faisait tourner la maison) et les grandes tables sont disposées là où les boucans à tiroirs permettent le séchage du café. Mis à part les viandes et les poissons, la plupart des produits

0 commentaires

La Grillade – Vieux Habitants

Une des adresses les plus fréquentées de la commune. Plats traditionnels créoles (à partir de 12€) et spécialisé de grillades. Tables déployées au bord de la plage. Menu complet à 12€. Accès: à 4km de Vieux Habitants (direction Bouillante); au centre du bourg, à côté du parking, côté mer. Tél 0590 98 49 32. Ouvert

0 commentaires

Le Relais des pêcheurs – Vieux Habitants

Restaurant en bord de la plage, servant une cuisine créole familiale. Les plats sont assez élaborés, comme la choucroute maison, avec ouassous, daurade et, en guise de chou, papaye verte râpée! Original et réussi. Nombreux gratins de christophine, banane verte, papaye selon les jours. Menus de 8 à 14€. Plage de Simaho. Tél 0590 98

0 commentaires

Où boire un ti punch à Vieux Habitants ?

Une belle boiserie en bois dès la nuit tombée (17h30-18h) par les amateurs de ti punch et de bière fraîche. Attention, l’ambiance peut vous entraîner dans des tournées sans fin. Brasserie Saint Michel. Place Nathalien Etna 0590 26 07 48. Ouvert tous les jours de 5h à 16h et de 19h à 23h sauf dimanche

0 commentaires
Vieux Habitants, un concentré de café

Vieux Habitants, un concentré de café

Les vallées de Vieux Habitants ont vu pousser toutes sortes de cultures. Il faut savoir que la région a d’abord enrichi la colonie en tabac, en coton et en indigo. Originaire des hauts plateaux d’Abyssinie, le café a été introduit en Guadeloupe en 1726. Sa culture a commencé sur la Grande Terre, jusqu’à ce qu’on

0 commentaires

Découvrir Vieux Habitants par les routes panoramiques

La plupart des routes qui partent à l’Est de Vieux Habitants se terminent en cul de sac à une dizaine de kilomètres à l’intérieur des terres. Épousant souvent les lignes de crête, ces routes dévoilent de magnifiques panoramas sur la campagne. Vers l’ouest , l’horizon se noie dans la mer des Caraïbes, à l’est, le

0 commentaires
Beaugendre | Passion Guadeloupe

Trace Beaugendre

Une randonnées spectaculaire relie les deux rivières de Vieux Habitants. Le tracé débute au bout de la rivière de Beaugendre, grimpe jusqu’à la crête Corossol (640m) dévale le morne Aulard, pour rejoindre le lit de la Grande Rivière. Les pentes sont raides, la végétation touffue et l’humidité si élevée que le paysage en est presque

0 commentaires
Habitation la Grivelière | Passion Guadeloupee

Habitation la Grivelière

Cette merveille construite au tout début du 18ème siècle (classée monument historique), est le domaine le mieux conservé de l’archipel. L’exploitation, qui est restée en activité jusque dans les années 1980, compte encore la plupart de ses bâtiments : de la maison du maître à celui du contremaître, des cases à esclave aux édifices et

0 commentaires
Roches Caraïbes Du Plessis

Roches Caraïbes Du Plessis

Le lit de la rivière Du Plessis cache depuis des siècles des pétroglyphes amérindiens (roches gavées). Les archéologues estiment qu’il s’agit d’un des plus important lieu de culte découvert dans l’archipel. Les dessins ne sont pas faciles à distinguer. Dès que vous en repérez un, aspergez le de sorte que les autres motifs apparaissent. Le

0 commentaires
Domaine de Vanibel

Domaine de Vanibel

Victor Nelson est un agriculteur passionné et communique volontiers son amour pour le café, la vanille et la banane qu’il produit sur 30ha. C’est une visite incontournable pour qui souhaite comprendre les enjeux de l’agriculture guadeloupéenne à la veille de la fin de la banane subventionnée. Dégustation et vente de café en fin de visite.

0 commentaires

Anse à la Barque

On ne se lasse pas d’admirer le bleu profond de la mer de Caraïbes et la flottille de saintoises au mouillage. Aucune construction ne vient défigurer les mornes qui l’encerclent. Et l’on peut penser que l’anse à la Barque montre un visage égal à celui qu’elle avait au 17ème siècle, quand Anglais et Français se

0 commentaires

Musée du café | Vieux-Habitants

Voilà plus d’un siècle et demi que le famille Chaulet produit du café. Cette riche famille de békés posséda même un temps la caféière de La Grivelière. La visite commence dans le jardin parmi les caféiers et les bananiers. Ensuite, une exposition passionnante enrichie de nouveaux documents et objets liés à la culture du café

0 commentaires
Église Saint-Joseph de Vieux-Habitants

L’Eglise Saint Joseph

La première église édifiée en Guadeloupe, en 1636. Le bâtiment d’origine incendié par les Anglais au début du 18ème siècle, a été reconstruit et ses solides contreforts l’ont jusque ici protégé des séismes et des cyclones. Les plus anciennes tombes du cimetière dates de près de 4 siècles.

0 commentaires
Vieux-Habitants | Passion Guadeloupe

Vieux-Habitants – Présentation

Ce charmant bourg de quelque 8000 habitants qu’il fait bon visiter à l’ombre des arbres centenaires s’inscrit dans 3 siècles d’histoire. L’attachement de la population au patrimoine culturel se double d’une volonté de protéger l’environnement naturel. Balades, plongées, randonnées, cette commune offre une expérience touristique sans nul autre pareil. Une des première commune de Guadeloupe.

0 commentaires
Réserve naturelle du GRAND-CUL-DE-SAC

Réserve naturelle du Grand-cul-de-sac

Créée en 1987, la réserve naturelle du Grand-cul-de-sac marin occupe une partie du vaste lagon (15 000ha) qui sépare la Grande Terre de la Basse Terre. Sur le littoral, la réserve protège les zones de mangrove de la pointe Lambis et celles de l’estuaire de la Grande Rivière à Goyaves. Côté mer, elle protège l’îlet

0 commentaires
Présentation de Sainte-Rose

Présentation de Sainte-Rose

L’édification de l’église Saint-Pierre, en 1740, marque la fondation de Saint Rose. Son large territoire de près de 12 000 ha part de la pointe de la Grande Rivière, à l’aplomb de Baie Mahault, à l’anse Tillet, tout à fait à l’ouest. Au sud, Sainte Rose (20 500 hab) longe la Grande Rivière à Goyaves

0 commentaires

Beau Paradise – Capesterre Belle Eau

Sous les cocotiers de la plage de Sainte Marie, une table sans chichis où l’on mange du poisson sur fond de reggae. Pas étonnant, le chef est rasta, jusqu’à la pointe des dreadlocks. Ici tout est frais et la carte du jour varie selon l’arrivage : colas, langouste, chatrou, etc. Légumes et racines du potager

0 commentaires

Vagues d’argent – Capesterre Belle Eau

Spécialités de fruits de mer et de plats créoles traditionnels. Un restaurant honnête, à l’accueil plein de charme. Quelques tables avec vue sur mer. Assiette garnie complète avec poisson grillé à 17€, menu à 20€ (entrée, plat, dessert), menu enfant à 12€. Plage de Roseau, au bout du parking sur la gauche. Tél : 05

0 commentaires
Capesterre | Passion Guadeloupe

Capesterre Belle Eau

Le nom de Capesterre Belle Eau est dû à la fois à sa position face au vent et au nombre des cours d’eau qui l’irriguent. Les pluies pourraient aussi y être pour quelque chose tant elle sont fréquentes le long de cette côte. Pour toutes ces raisons, les terres de ces communes sont particulièrement riches.

0 commentaires
Goyave | Passion Guadeloupe

Goyave

Rurale, Goyave donne accès à des sentiers de randonnée parmi les plus beaux de l’île., à travers la forêt humide. En quittant Goyave vers Capesterre Belle Eau, prenez la dernière rue à gauche (elle longe la mer) pour atteindre un petit port de pêche – la seule activité à Goyave avec la culture de la

0 commentaires

Caféière Beauséjour – Pointe Noire

Sans doute la meilleure table des environs. En semaine, cuisine métissée à base de produits de saison : briks de bananes jaunes et chêvre, velouté glacé au concombre, souris d’agneau (menu à 30€). Le week-end, place à la cuisine gastronomique : tournedos à la sauce café, magret de canard aux mangues, confites. Comptez alors 50€

0 commentaires

Le Refet – Pointe Noire

Un excellent repas créole pour 15€. Salade de crudités variées et croustillants acras en entrée, suivis de plats du jour (2 à 5 au choix) simples et bien cuisinés : poisson grillé, copieux plat de ouassous, poulet en sauce ou grillé. Pour le amateurs, boudins noir le week-end, menu lambi à 20€ en saison (janvier

0 commentaires

Chez Ajax, ti T’Anse – Pointe Noire

Le restaurant des pavillons Ti T’Anse est installé sur la plage. Les classiques de l’archipel (crabe farci, colombo et courts bouillon) se dégustent les pieds dans le sable, dans un décor de paillote élégante, sous les palmes des cocotiers. Également quelques grillades. Menus à 15€ et 23€ En haute saison, animations certains vendredi soirs (lecture

0 commentaires

Boulangerie de la Reberdière – Pointe Noire

Alléchantes pâtisseries et douceurs notamment à la noix de coco. Celle ci est déclinée en tarte, en chausson, en galette (chiquini), en rocher (sucre à coco) et même en madeleine. Côté salé, les sandwichs très copieux et les petits pâtés de crabe sont très appréciés. Front de mer de Pointe Noire (à côté du supermarché

0 commentaires

L’Arbre à pain – Pointe Noire

Boulanger aussi réputé pour la qualité de son pain traditionnel cuit au feu de bois, que pour celle de ses sandwichs aux garnitures très variées (chique-taille de morue ou de poulet, foie, œuf, fromage, jambon…) Rue de la République Pointe Noire

0 commentaires
Pointe Noire | Passion Guadeloupe

Que faire à Pointe Noire ?

La foire culinaire aux ouassous Durant deux jours, dégustations, concerts, courses de canots, défilés dans le bourg et sur le littoral de Pointe Noire. Les Nuits caraïbes Expositions, dîners spectacles et représentations théâtrales sont au programme de ce festival de musique classique de bon niveau qui se déroule dans le cadre magnifique de la caféière

0 commentaires
Pointe Noire | Passion Guadeloupe

Pointe Noire

Pointe Noire (7500 habitants) a longtemps partagé avec Bouillante le titre de ville la moins accessible de la Guadeloupe. La route qui la relie à Deshaies ne fut ouverte qu’en 1957, suivie 10 ans plus tard de la route de la traversée. Sans doute l’éloignement a contribué à faire de ce vieux bourg un véritable

0 commentaires

Le Petit Parc

Cette table d’hôtes est tenu par Christophe Moreau, chef reconnu qui a quitté la Basse Terre pour ouvrir cette table située dans le cadre idyllique de l’habitation Matouba. Rénovées en Pierre et bois d’acajou, les anciennes cases d’esclaves et la galerie couverte servent d’écrin à une cuisine gastronomique. Vue sur le parc et la mer.

0 commentaires

Le Lamasure

Le Lamasure est le restaurant de l’hôtel Saint George mais aussi le théâtre d’entraînement de des élèves de l’école hôtelière. Le restaurant et le personnel sont agréables et la cuisine très honorable. De la terrasse au bord de la piscine, très belle vue sur les environs de Basse Terre. Compter 35-40€ à la carte. Ouvert

0 commentaires

Le Ti’Café

Le restaurant de la Bonifierie attire la bonne société locale et les touristes en visite. Les tables sont disséminées dans le jardin, au rez de chaussée et dans le petit jardin. Un très bon cadre pour une cuisine honnête. Spécialités de viande mais aussi quelques recettes originales comme le tartare de thon à la mangue

0 commentaires

La Tamarinier

Charmant restaurant familiale où l’on savoure une cuisine à la fois rustique et originale, qui met à l’honneur les racines pays (igname, madère…). Bœuf au tamarin, gratin de fuit à pain, choucroute de christophines figurent au nombre des spécialités maison. Une table de bon rapport qualité-prix (entrée + plat à 12€). Saint Claude, (juste après

0 commentaires

Le Sprint

Situé en bord de route ne paye pas de mine. Pourtant, sa carte est l’une des plus riches des environs. Cette cuisine familiale simple séduit une large clientèle de travailleurs qui se pressent pour déguster le plat du jour (sur place ou à emporter). Côtes de porc, d’agneau, bœuf pays, dombrés… même les pizzas prennent

0 commentaires

Monter à cheval

L’équitation est le moyen le plus aisé pour s’aventurer au cœur de la forêt tropicale. Les itinéraires concoctés par La Manade vous plongeront dans la nature où seuls les chevaux peuvent pénétrer. Groupes de 4 personnes minimum et 10 maximum. Randonnée de 1h30. 25€ par personne. Réserver 48h à l’avance. Ferme équestre La Manade Saint

0 commentaires

Faire une randonnée avec Vert intense

Ce prestataire sérieux organise des sorties chaque jour dans le parc national, aussi bien sur Soufrière que dans les ravines et canyons secrets. Canyoning, randonnées pédestres ou randonnées VTT. Les sorties se font en petits groupes max (10 personnes) et respectent le code de déontologie de l’écotourisme. Location de matériel de bivouac, de canyoning et

0 commentaires

Prendre l’air dans une démarche écotouristique

Zion trek est une jeune structure écotouristique qui propose une large palette d’activités en pleine nature. Ses quatre accompagnateurs en montagne, passionnés par la Guadeloupe et la Caraïbe, vous emmèneront randonner (Soufrière, forêt de Matouba, chute du Galion et trace de l’Armistice, vallée de la Grande Rivière) et bivouaquer dans les bois (2 à 4

0 commentaires

Prendre un bain dans les eaux thermales

Prendre un bain dans les eaux thermales au petit village de Matouba, accroché au flan de la Soufrière, témoigne de son origine indienne. C’est aussi l’une des deux eaux minérale de l’île. Depuis longtemps, les vertus de ses eaux sont reconnues pour le traitement des affections dermatologiques, rhumatismales et respiratoires. Le centre thermal de Matouba

0 commentaires

Visiter la bonifierie-Habitation l’Espérance Morin

C’est l’une ces grandes exploitations coloniales qui ont fait la renommée du café guadeloupéen au 18ème siècle. Depuis larrêt de la production, cette gigantesque caféière d’une centaine d’hectares était tombée en ruine. Les terres morcelées, le système d’adduction d’eau tari, les bâtiments effondrés : on était loin du lustre de jadis. La restauration des bâtiments

0 commentaires

Visiter le saut d’eau du Matouba

Un lieu féerique tout comme la rue qui mène au sentier, après avoir longé la bananeraie qui de l’habitation Josephine, déjà un émerveillement en soi. Des arbres gigantesque empêchent au rayons du soleil de pénétrer et on a vite l’impression d’être sous une serre géante. Après 5 minutes de descente assez raide apparaît enfin la

0 commentaires

Voir la résidence préfectorale

Cette superbe maison tout en bois construite à partir de 1850, résidence du préfet de Guadeloupe, a de quoi stimuler bien des carrières administratives. Elle ne se visite qu’avec l’accord préalable du préfet. Les environs sont riches en anciennes habitations sucrières. Doin, Beauvallon, Petit Parc, Reiset, autant de propriétés fermées au public et qui recèlent

0 commentaires

Se promener Place de la mairie et bourg

Elle pourrait s’appeler place de la République. S’y trouve la mairie, la police et la caserne des pompiers. Le tout dans une rare unité architecturale en Guadeloupe. Même l’église, avec une façade de style colonial latino américain, s’intègre parfaitement à l’ensemble. Saint Claude ne compte que quelques rues autour de la route principale, où l’on

0 commentaires

Saint Claude – Présentation

Les terres de la commune de Saint Claude (11 000 habitants), cultivées par les colons dès 1640, bénéficient de la proximité du volcan et d’une forte pluviométrie qui en font les plus riches de Guadeloupe. perchée entre 250m et 700m d’altitude, Saint Claude vit en permanence sous la menace de la Soufrière et fut même

0 commentaires

L’Amer

L’Amer est de loin la meilleure table de toute la commune de Deshaies. Dans une ambiance tamisée, on déguste au choix la fricassée de chatrou au lait de coco, les ouassous flambées au rhum vieux ou la poêlée de patate douces à l’espadon fumé. Des plats assez élaborés que l’on paie au prix fort. Agréable

0 commentaires

La Table du poisson rouge, habitation Tendacayou

La grande expérience de la côte sous le vent/ Menu unique avec entrées, assortiment de poissons et crustacés (thazard, coryphène, marlin, thon, langouste…) accompagné de sauce et de purée de patates douces ou de giraumons, et dessert. Vue sublime sur la côte sous le vent et décoration remarquable (citerne à rhum, table bassin). Menu à

0 commentaires

Le karakoli

Sur le livre d’or, on peut y voir les signatures de Jacques Chirac ou de Coluche car la cuisine est fameuse tout comme l’endroit. Depuis 35ans, on y mange des spécialités maison : le lambi, le chatrou, le colombo de poulet et la langouste (menu à 80€ pour deux). L’assiette créole réunit avec succès lambis,

0 commentaires

Le Papillon

Au cœur du complexe hôtelier l’Habitation Grande Anse. Les échos, flatteurs, se confirment : au dessus de la piscine éclairée, dans une ambiance intimiste, on goûte une cuisine audacieuse, subtile et assez sophistiquée. Beau choix de viandes, plutôt rare sous les tropiques : filet de boeuf à l’échalote, rognons de boeuf, selle d’agneau. Produits frais

0 commentaires

Au Coin des pêcheurs

Une adresse à portée de toutes les bourses, pour goûter une cuisine locale typique, tout en se laissant bercer par le bruit des vagues. Poisson frais en court bouillon, ouassous, boudins noirs, colombo de poulet, christophine farcie… Choix en vin, service agréable. Menus complets à 16,50 € et 24€. Rue de la Vague Bleue. Deshaies

0 commentaires

Chez Liline

On y mange des plats de poisson très copieux, jamais au dessus de 10€, le tout sur la plage de Grande Anse, que demander de mieux ? Vivaneau, brochette d’espadon sont servis avec riz et légumes. S’il est au menu, optez pour le couscous de la mer (chatrou, ouassou, espadon,12€). Le dimanche, si la pêche

0 commentaires

Chez Créoline Traiteur

Une formule appréciée des locataires de gîtes et de studios. Joëlle prépare chez elle de bons petits plats créoles que l’on vient chercher dans son salon, entre la télé et les enfants qui font leurs devoirs. Un verre de planteur permet de patienter en discutant avec la famille ou les autres clients… comme à la

0 commentaires

Les Délices de Marco

Entre deux baignades, offrez vous un bokit (2-3 €), cuit à la demande et garni au choix (morue, fromage, saucisse, œuf, jambon, thon). À accompagner de délicieux jus de fruits (corossol, goyave, fuit de Cythère, tamarin). Aussi des salades, crêpes, boudins noirs, sandwichs et agoulous. Plage de Grande Anse. Tél. 0690 31 55 53.

0 commentaires

Pratiquer la pêche au gros

Ambiance conviviale chez Joao. Prestataire sérieux qui propose des sorties à la journée pour 4 personnes maximum. Au menu : marlin bleu, dorade coryphère, thon, thazard. Prévoir de la crème et un couvre chef. Comptez 150€ avec repas et apéritif. Également des sorties à la journée à l’îlet Caret et aux îlets Pigeon (6 personnes

0 commentaires

Faire de la plongée sous marine à Deshaies

Grâce à Tropical Sub, vous visiterez de magnifiques fonds marins (Gros Morne, îlet à Kahouanne, îlet Pigeon, îlet Caret). Baptême 45€ (6-12 ans 35€), plongée 40€. Forfait 6 plongées 216€ Un professionnel de confiance. Le Bourg Rue principale. Tél. 0590 28 52 67 Chez Piton plongée, vous découvririez les fonds entre Deshaies et Pointe Noire.

0 commentaires
Rando aquatique | Passion Guadeloupe

Se baigner à la plage de Petite Anse

Une petite plage familiale où il est facile de surveiller les enfants. De beaux spots d’apnée sous les falaises proches. Très bien protégée par son morne, Petite Anse ne présente aucun courant ni aucun danger connu. Accès : Petite Anse est située entre Ferry et Baille Argent.

0 commentaires
Rando aquatique | Passion Guadeloupe

Nager aux abords de plages poissonneuses

Plage Lertoux. La végétation n’a pas été épargnée par les dernières tempêtes tropicales. La plage est un peu dénudée et son sable blanc est grossier. On appréciera, en revanche, le calme de son plan d’eau et la richesse de ses fonds près des rochers. Accès : près de la route nationale, juste après le bourg

0 commentaires

Visiter le Jardin botanique

Comptez au moins 1h30 pour faire le tour de ce très beau jardin, façonné par le pépiniériste Michel Gaillard. Sur 5ha, au sommet d’un morne du sur de Deshaies, des jardiniers ont dessiné un long chemin (1,5km) planté de milliers des fleurs et de plantes tropicales. Pour chacune d’elles, un panonceau indique les noms latin,

0 commentaires

Se baigner à l’Anse à la Perle

Au nord de Grande Anse, passé Riflet, une longue plage très échancrée. Sable propre, vue sur l’îlet Kahouanne et, par temps clair, sur Montserrat. Prudence, les vagues peuvent être fortes. mais ses eaux poissonneuses font de l’anse un bon spot d’apnée.

0 commentaires

Se baigner à Grande Anse

La carte postale par excellence : 1,5 km de sable doré bordé de raisiniers, de cocotiers, mais aussi…de restaurants et de bars. Sans nul doute l’une des plus belles plages de la Guadeloupe. L’eau ne présente pas de danger sur le bord, mais l’estran chute très rapidement à quelques pas du rivage. Les courants ne

0 commentaires
Randonée | Passion Guadeloupe

Parcourir le sentier littoral de Deshaies

On ne s’éloigne pas de la mer avec cette balade facile (5km, 2h30) à faire de préférence en fin de journée pour éviter les grosses chaleur et apprécier le coucher de soleil. Départ du parking de l’école primaire de Deshaies, arrivée à la plage de l’Anse de la perle. En chemin, on croise le Gros

0 commentaires

Se balader et regarder les jolies cases de Deshaies

Après deux visites, on ne se rend plus guère au bourg que pour les courses et, à l’occasion, pour boire un verre. Les alentours, en revanche, sont riches en découvertes. Empruntez la route côtière, superbe corniche surplombant la mer des Caraïbes. Pour une vision moins spectaculaire mais plus de la côte sous le vent, engagez

0 commentaires

Imaginez un petit bourg de pêcheurs de 4500 habitants…

Imaginez un petit bourg de pêcheurs de 4500 habitants, fait de simples et charmantes cases en bois d’un ou deux étages. L’église est l’un des rares bâtiments à rivaliser de hauteurs avec les édifices de la république, mairie et bibliothèque. Cette rusticité tient beaucoup à l’histoire mouvementée de ce bout de côté français depuis le

0 commentaires

Le caprice des îles

Le caprice des îles offre une double exposition, sur la mer et sur la tour du Père Labat. Une table sympathique (soirées à thèmes) qui sert les classique de la cuisine créole (christophines farcies, court bouillon…) et quelques recettes plus originales à base de poisson cru et de mélange sucré salé. Menu du jour à

0 commentaires

Le Jazzy’s

Le Jazzy’s est l’un des rares restaurant gastronomique de Basse Terre. Dans une salle basse aux allures de paquebot design, on goute une cuisine qui se situe à mi-chemin entre la métropole et les Antilles. Les notables du quartier plébiscitent le filet de dorade et de palourdes grise sauce citronelle, le vivaneau en croute de

0 commentaires

Le Terminus

Le Terminus est le refuge naturel des pêcheurs de l’Anse Dupuy, petit port de pêche qui compte une vingtaine de saintoises. A midi, la cuisine accommode la pêche du jour à toutes les sauces créoles, en court bouillon, grillé ou en brochette. On s’attable jusqu’en fin d’après-midi pour apprécier une glace ou une boisson fraîche

0 commentaires

Ko Wai

Ko Wai vous permettra de changer des acras et du colombo de poulet. C’est un restaurant chinois qui en service à emporter, vous permettra de vous régaler sur les bastions du fort Delgrès. A droite après le cinéma du Champ d’Arbaud, Basse-Terre, Guadeloupe. Tél. 0590 99 33 88. Ouvert tous les jours de 11h30 à

0 commentaires

Visiter le musée de la broderie

L’association de la broderie et des arts textiles de Vieux Fort existe depuis 1980, mais la tradition remonte si loin qu’on ne sait plus quand elle est née. Bien que peu rentable, l’activité perdure grâce à une vingtaine de délicieuses créoles. Carole, Flavie et Mariette se relaient pour surveiller l’exposition. L’entrée est libre et à

0 commentaires

Visiter le Mont Caraïbes

C’est le plus vieux massif de l’île. Il date de plus de 2 millions d’années. Il culmine à 687 mètres et est aujourd’hui éteint. Il est devenu le spectacle de randonnées qui traverse une végétation sèche (dont les fameux cactus cierges). Deux sentiers offrent des points de vue magnifiques à 360°, sur les Saintes, la

0 commentaires

Visiter la marina de Rivières Sens

C’est le seuil port de plaisance de la Basse Terre, construit sur la commune de Gourbeyre. La marine de Rivières Sens possède 250 années et tous les services portuaires classiques (douches, toilettes…). Ces dernières années, le site a vu la construction d’une myriade d’immeubles. Cette concentration a attiré de nombreux commerces très pratiques. Vous y

0 commentaires

Visiter le parc botanique Beauvallon

Ce vaste jardin botanique excentré dans les hauteurs de Basse Terre est construit autour d’une maison coloniale. On y retrouve de nombreuses essences d’arbres (gommier, manguier, cacaotier, tallipot, palmier, baobab), sous l’œil des perroquets qui sont laissés en liberté. Ouvert mercredi et vendredi de 15h30 à 17h. Samedi et dimanche de 9h30 à 12h30 et

0 commentaires

Visiter le fort Delgrès

Fort Houël et Sait Charles à ses débuts ; Royal et Mathilde sous les Anglais, Richepanse à la Restauration. Le fort de Basse Terre a changé de nom plusieurs fois au gré des gouverneurs et des occupants de la Guadeloupe. Depuis 1989, il porte le nom de Louis Delgrès, le héros de la cause esclavagiste.

0 commentaires
Notre Dame Carmel | Passion Guadeloupe

Visiter l’Eglise Notre Dame du Mont Carmel

La première chapelle édifiée par les Carmes le fut sur l’ancienne place des Armes, en contrebas de l’église actuelle. Celle qui se visite aujourd’hui fut rachetée aux jésuites en 1763. Le jardin des pères foisonne de plantes et autres fleurs tropicales. Il s’y cache aussi une copie de la vierge de la grotte de Lourdes,

0 commentaires
Artchipel | Passion Guadeloupe

Assister à un spectacle à l’Artchipel

Son architecture évoque sans peine le dôme de la Soufrière. Cette scène nationale milite pour la culture noire à travers tous les arts : danse, théâtre, cinéma. Dans le jardin, vous y verrez un baobab, espèce rare en Guadeloupe. Programme trimestriel disponible à l’office du tourisme et à l’entrée de l’Artchipel. Soirée de 7 à

0 commentaires

Acheter des épices au marché Saint François

Historiquement voué au négoce, il est au cœur du quartier le plus commerçant de Basse Terre. Des boutiques en tout genre occupent chaque parcelle d’un damier de rue. Autre construction de Ali Tur, en 1930, le marché centrale était riche, coloré et bien approvisionné. Dès l’aube, les marchandes de viandes, poissons, fruits et légumes, installaient

0 commentaires

Visiter la maison du patrimoine

Le bureau des guides du patrimoine de Basse Terre occupe une véritable maison créole bourgeoise du début du 19ème siècle. Jolie cour intérieure typique de l’architecture créole du centre-ville. Expositions temporaires. Livret historique en vente sur place. 24 rue Léon Baudot. Tél.0590 80 88 70 ou 0590 80 88 75/76.

0 commentaires

Visiter la Cathédrale Notre Dame de la Guadeloupe

Sous l’impulsion des capucins, l’édification de cette paroisse, au début du 18ème siècle, marque la naissance du quartier de Saint François. Le bâtiment a subi de profondes modifications comme l’allongement de la nef et l’ajout des bas-côtés, intervenus au 19ème siècle, mais reste superbe car construit en pierre volcanique taillée. Magnifique voûte de bois. le

0 commentaires

Architecture

Paradis des amateurs d’architecture et première ville de la colonie, c’est un modèle d’architecture militaire (avec le fort Delgrès, l’arsenal…) et religieuse (cathédrale Saint François et quartier du Carmel). Le quartier commercial de Saint François foisonne d’entrepôts entre le cours Nolivos et la mer.) et de demeures de riches négociants. Malgré les nombreuses catastrophées naturelles,

0 commentaires

Basse Terre – Une histoire marquée par les catastrophes naturelles

Un site protégé par les alizés, à l’embouchure de la rivière du Galion, une nature généreuse : Charles Houël était persuadé d’avoir trouvé l’emplacement idéal pour fonder une colonie, au nom de la compagnie des Isles d’Amérique. Sept ans plus tard, Basse Terre est défendue par un fort massif, ancêtre du fort Delgrès. Alors que

0 commentaires

Basse Terre – Présentation

Basse Terre (13200 habitants) est la première ville historique et administrative de la Guadeloupe. Dès 1643, les militaires prirent possession du site en y construisant des fortins. Les pirates appréciaient déjà ces rivages aux mouillages sûrs où la nature leur offrait des vivres en quantité. Vinrent ensuite les ordres religieux qui édifièrent leurs églises, et

0 commentaires