Historiquement voué au négoce, il est au cœur du quartier le plus commerçant de Basse Terre.
Des boutiques en tout genre occupent chaque parcelle d’un damier de rue.
Autre construction de Ali Tur, en 1930, le marché centrale était riche, coloré et bien approvisionné. Dès l’aube, les marchandes de viandes, poissons, fruits et légumes, installaient leurs étals pour accueillir les premiers clients. Plus tard dans la matinée, c’était le tour des marchands de souvenirs, échantillons d’épices ou aphrodisiaques à partir de bois bandé.
Ce marché n’existe plus. Après des années de controverse, il a été remplacé par une halle immense.
Le marché y a gagné en modernité mais y a perdu son âme.
Au centre de la halle, ou aperçoit l’horloge qui coiffait l’ancien marché.
Côté mer, des pêcheurs vendent du poisson frais sur des étals de bois.

Ouvert du lundi au samedi de 5h à 13h (effervescence le vendredi, samedi et jours fériés)


Leave a Comment